Vancances dans le sud de la France

Piu Veloce a passer de super vacances d’été sur le Lac de Cazaux et en Méditerranée l’été dernier :

En 2015, nous avons choisi de commencer nos vacances d’août au lac de Cazaux-Biscarosse que nous ne connaissions pas. Pourquoi ce choix: parce qu’il permettait de combiner des possibilités de régates tous les week-end avec d’autres multiples activités familiales: ballades en vélo, bains directement dans le lac (sur la plage ou à partir de notre bateau au mouillage) ou bien,à quelques kilomètres, body-surf dans les vagues de l’océan,…   Pour un séjour de 2 semaines, nous avons pu participer à 3 week-ends de belles régates .  Pour commencer les 18h de Cazaux, du samedi 16h au dimanche 10h. Piu veloce_18h de cazaux 2015

Un peu dur pour un début avec notre équipage familial (avec mon épouse et notre dernier fils de 16 ans) car difficile de se reposer un minimum la nuit sur un Speed Feet . Même si le vent était modéré, il n’y a jamais eu de calme (toujours entre 6 et 12 noeuds) et nous avons quand même fait 90 milles, soit l’équivalent d’une traversée Côte d’Azur – Corse en 18 heures ! Cela restera un excellent souvenir, découvrir ce superbe lac et y naviguer pour la première fois de nuit en Speed Feet, et en plus une nuit de pleine lune !  Nous nous sommes honorablement classés 9 sur 25 toutes séries et 5 sur 10 en catégorie régate.

La régate du dimanche suivant  « Femme à la barre » a aussi été un moment très agréable. Tous les deux, avec mon épouse à la barre de notre Speed Feet  nous avons terminé 3ème en temps réel et compensé derrière deux J70 , et devant plusieurs Open 570, Ufo 22,… tous surpris de découvrir devant eux ce bateau jusque là encore inconnu sur ce lac. Piu veloce_femme a la barre_ispe biscarosse 2015

Même si le dernier week-end de régate s’est un peu moins bien passé avec un mauvais départ le samedi et 10 minutes perdues à essayer de se débarrasser d’algues prises dans le bulbe le dimanche, au final, nous avons bien aimé découvrir ce lac, moins long qu’Hourtin mais plus large et donc quand même très vaste pour naviguer.

Nous avons enchainé par une dernière semaine de vacances au Lavandou et pour la 1ère fois notre Speed Feet a pu découvrir la Méditerranée à l’occasion du Trophée Pourchet, un week-end de régates vraiment très sympa à Saint Tropez.  piu veloce_trophee pourchet_st tropez_2015-1Avec mon épouse à la barre le samedi  nous avons  terminé 2ème avec 10-12 nœuds de vent de SE et avec mon fils le dimanche  3ème avec 18-20 nœuds (et des rafales + fortes) d’Est. Soit au général 2ème sur 13 en HN2 à égalité de points avec le 1er, un First 30 JK qui a fait 1er et 4ème. Les bateaux suivants étaient des Dufour 34 perfo, Elan 340, Oceanis 34, X332, First 310, Grand soleil,  First 45 Reg, Hanse 411,…  Malgré nos 18 pieds qui faisaient de nous le plus petit bateau, y compris chez les HN1, avec notre rating nous nous sommes retrouvés à être parmi les 13 classés en HN2 au milieu de bateaux allant de 30 à 45 pieds (à l’exception d’un Fun).piu veloce_trophee pourchet_st tropez_2015-2 piu veloce_trophee pourchet_st tropez_2015-4

Ce 2ème jour plus venté, seulement à 2 sur un bateau de 450 kg avec un ris dans la GV et le foc, et une vingtaine de nœuds de vent, nous avons un peu peiné au près, tapé dans les vagues, manquant de puissance, même si on marchait quand même pas mal, puisque en temps réel sur les 13 bateaux en HN2, nous en avions 4 à 5 derrière nous. Heureusement on se rattrapait un peu au portant, surtout lors du dernier bord de spi un peu moins vent AR et où nous étions le plus souvent entre 10 et 13,5 nœuds. On s’est bien régalé !  Et l’organisation était au top,  avec de très belles photos, mises en ligne gratuitement. Et pour la remise des prix,  le grand jeu : champagne, foie gras,… et bien sûr tarte tropézienne,….!!! C’est Saint-Tropez ! ils se sont même demandés d’où nous venions avec notre si petit bateau pour terminer devant les régatiers de Saint Tropez et des environs, de quel lac, très étonnés quand on a dit que le CV Morsang, c’était sur la Seine !

Par contre après tous ces grands espaces, le retour à régater sur la Seine en septembre a été un peu plus difficile. On s’est senti à l’étroit !

Pierre Duret
Speed Feet « Piu Veloce »

Merci beaucoup pour ce témoignage complet. N’hésitez à nous donner  des nouvelles de votre bateau et vos belles navigations.